You cannot place a new order from your country. United States

Comment bien choisir ses chaussures de ski ?

comment-choisir-chaussures-ski

Le secret pour profiter pleinement sur les pistes

Qui ne s’est jamais plaint de ses chaussures de ski au sommet des pistes enneigées ? Nous avons tous connu cette sensation de pieds gelés ou l’envie de faire une pause pour s’aérer les orteils, voire même parfois d'avoir le regret d’écourter sa journée de ski.

Et pourtant, il existe un moyen de rendre les journées de ski beaucoup plus agréables. Bien trop souvent négligé et pourtant primordial, le choix de nos chaussures de ski peut réellement faire la différence.

Mais parmi tous ces modèles, comment choisir celui qui nous correspond ? Pas de panique, on vous explique tout !

Nous avons fait appel à Laurent Tacussel, bootfitter & responsable formation Bootfitting, qui va nous guider afin de trouver la meilleure chaussure de ski pour affronter l’hiver sans appréhension.

Bootfitter-Laurent-Tacussel

Pourquoi le choix est-il si important ?

Les profils de pied sont uniques, il est impossible de faire une chaussure de ski qui s’adapte à tout le monde.

Les types de skieurs sont aussi très variés. Certains voudront avant tout du confort, avec des chaussures faciles à mettre et à enlever, d’autres de la performance ou les deux combinés.

En règle générale, on raccourci notre journée de ski à cause de l’inconfort, du froid ou de la fatigue. Heureusement, il est possible d’optimiser sa paire de chaussures en la modifiant de manière assez importante. Avec des solutions à moyen coût, on peut augmenter son confort et donc sa performance.



Voici les 4 étapes pour augmenter son confort et sa performance en ski :

1. Trouvez la coque qui vous correspond

Il est indispensable de faire une bonne analyse du pied, idéalement chez un spécialiste. Elle comprend : la mesure du pied en Mondopoint, la mesure latérale et de la largeur des métatarses, la hauteur du cou de pied et la forme du talon.

De plus en plus de magasins s’équipent de scanner 3D pour des mesures imparables. Ils scannent le pied en 3D avec les répartitions d’appuis. Des mesures précises et sans failles, c’est le futur !

N’hésitez pas à faire part de votre niveau au spécialiste, celui-ci adaptera le choix de coque en fonction de vos besoins.

2. Choisissez une semelle personnalisée

Une fois le choix de la coque fait, il faut stabiliser le pied grâce aux semelles, de préférence personnalisées. Elles jouent à 80% sur le confort !

Nos pieds travaillent dans la longueur, dans la largeur et dans la flexion. Les semelles moulées à votre pied sont un excellent moyen pour éviter l’instabilité. Elles vont soutenir et contrôler le pied, tout en répartissant les appuis. En plus d’apporter du confort, elles vont stabiliser nos mouvements et s’adapter à notre type de pied (affaissé, neutre ou cambré).

Notre pied, ayant 100% d’appui avec la semelle, peut alors se décontracter et sentira moins la fatigue au cours d’une session de ski.

3. Faites le bon choix de chaussons

Vous avez le choix entre 3 types de chaussons : le standard (celui de la marque de la chaussure), le thermoformé (qu’on passe au four pour le mouler à votre pied) et le chausson injecté (100% moulé sur la forme de votre pied).

Le chausson thermoformé est moulé à la forme du pied. Il amène isolation et légèreté en maximisant le confort.

Le chausson injecté allie confort et performance. Grâce au moulage il reste peu d’espace entre votre pied et la chaussure. Leur personnalisation est optimisée et il fera donc une différence en termes de confort (PU comfort) ou de performance (PU Race).

Petit rappel : Il est préférable de mouler un chausson avec une paire de semelle, celle-ci augmente de façon significative la qualité du confort et le résultat de chaussage. On ne construit pas une maison sans fondations !

4. Ne sous estimez pas vos chaussettes

La qualité des chaussettes joue un rôle beaucoup plus important qu’on ne le pense. Elles vont pouvoir réguler la température à l’intérieur de la chaussure et donc combattre le froid. Il faut qu’elles soient techniques (on bannit le coton !), anatomiques (avec un pied gauche et un pied droit distinct) et qu’elles soient adaptées à votre pointure.

À noter : plus l’épaisseur de la chaussette est importante, plus on perd en sensations.

L’idéal : une chaussette fine mais chaude et respirante.



ALERTE aux erreurs à ne pas commettre pour vos chaussures de ski

- Je prends une taille au-dessus de ma pointure pour le confort

- Lorsque la chaussure est trop grande en longueur et en volume, le talon se soulève et la stabilité du pied est compromise. Cela diminue la performance du skieur et peut entraîner des fatigues précoces.

À faire tout simplement : je mesure mon pied et je m’oriente vers la pointure qui me correspond. Le choix de la coque, de la semelle et du chausson personnalisés feront le reste !

- J’essaye mes chaussures assis(e) sur le banc

- Pour essayer une chaussure de ski de manière optimale : mettez-vous debout, en flexion, les crochets fermés et avec des chaussettes adaptées.

- Je ne sèche pas mes chaussures de ski

- Lorsqu’on sèche ses chaussures, on évite l’usure prématurée de celles-ci et la prolifération des bactéries créée par un chausson humide et froid. On peut, soit sortir le chausson et la semelle pour qu’ils sèchent durant la nuit, soit utiliser des petits appareils électriques séchants. Ils n’altèrent pas les chaussons et ont une action anti-bactérienne et assainissante. Je recommande vivement !

- Je continue de skier sans contrôler mon matériel

- Les chaussures de ski s’usent et les composants "plastiques" sont sensibles aux UVA / UVB. Il est important de faire vérifier son matériel une fois par an, principalement sur l’état des crochets et les tampons d’usure pour la sécurité des fixations.

5- Faites confiance aux spécialistes

Si vous voulez être correctement orienté vers le type de produit adapté à votre pratique, rien ne vaut les conseils des spécialistes dans les magasins de sport. Ils sont formés et labellisés dans nos locaux pour maîtriser les techniques et seront véritablement à l’écoute de vos besoins.

Les techniciens vendeurs ou bootfitter vont analyser vos pieds et vous préconiser le bon modèle de chaussures. Ils vont aussi pouvoir mouler des semelles et des chaussons à vos pieds et faire des déformations de coques, si nécessaire.

Retrouvez ici tous nos revendeurs spécialisés.

La règle d’or : plus la chaussure fait corps avec le pied et plus le confort et la réactivité seront optimisés !

Articles liés
Notre sélection de produits Sidas